5 raisons d’apprendre l’espagnol avant un voyage

L’Espagne : la plage, les tapas, le soleil, les siestes, la fête, la paëlla… Ah on s’y verrait déjà !

Et vous savez-quoi ? Un petit rien peut décupler vos plaisirs de vacancier : celle d’apprendre quelques bases d’espagnol avant de partir. Voici 5 raisons qui vous pousseront à connaître quelques mots et formules espagnoles avant votre départ en vacances.

1. Manger dans les restaurants typiques

L’une des premières raisons qui nous pousse à voyager est bien souvent la découverte d’une autre culture. Cette découverte passe évidemment par de nouvelles coutumes, par des paysages, des morceaux d’histoire… mais la découverte se passe aussi dans votre assiette !

C’est bien connu, lorsque l’on est touriste et qu’on ne parle pas un mot de la langue du pays alors on se retrouve rapidement dans les restaurants « attrapes-touristes » en bord de plage qui ne proposent en aucun cas les vraies saveurs culinaires du pays. Bonjour les surgelés…

Si vous avez envie de goûter aux spécialités culinaires du pays et même de la région d’Espagne dans laquelle vous vous trouvez, alors mieux vaut connaître quelques mots d’espagnol. Pour cela, adressez-vous aux restaurateurs pour voir ce qu’ils proposent ou directement aux locaux et demandez-leurs leurs adresses favorites ! Ils se feront généralement un plaisir de vous répondre 😉

Pour échanger avec eux, nous avons préparé des fiches vocabulaire qui vous aideront facilement à trouver les mots dont vous avez besoin pour vous faire comprendre. Vous pouvez par exemple retrouver du vocabulaire utile au restaurant en cliquant => ici <=

2. Découvrir des lieux non fréquentés des touristes

Ça y est, vous avez fait le tour des spots connus  : plages, musées, sites historiques, places, port, et autres palais les plus connus. Vous avez maintenant envie d’en voir plus, de découvrir des criques paradisiaques, des terrasses sur les toits, des jardins cachés peu fréquentés des vacanciers ?

Il existe deux solutions pour sortir des sentiers battus lorsque l’on est en vacances dans un pays étranger :

  • Si on ne parle pas un mot d’espagnol : se balader vers l’inconnu, emprunter les ruelles, quitte à se perdre, jusqu’à peut-être trouver un endroit isolé, uniquement fréquenté par les locaux (mais il faut un peu de chance !)
  • Si on maîtrise quelques formules espagnoles : demander directement aux locaux de nous indiquer les endroits à fréquenter sans avoir à 10 kilomètres à pied. Une nouvelle fois, ils seront ravis de bavarder quelques instants avec vous, surtout si vous faites l’effort de parler en espagnol !

Sans aucune base de la langue, vous ne ferez finalement aucune découverte et resterez dans les circuits touristiques. C’est dommage, surtout quand on sait que quelques mots pourraient complètement changer votre séjour.

3. Réserver un logement bien situé

Avec toutes les plateformes et les traducteurs qu’il existe aujourd’hui en ligne, vous me direz peut-être qu’apprendre quelques mots d’espagnol ne vous aidera pas plus à trouver et réserver un logement pour vos vacances.

La seule différence est que vous allez pouvoir élargir vos recherches et poser les bonnes questions à votre futur hébergeur (bailleur particulier, hôtel, auberge de jeunesse…).

En effet, si des sites comme AirBnB proposent désormais de réserver un logement sans trop de difficultés, le fait de pouvoir échanger dans la langue maternelle du bailleur va faciliter vos échanges. Vous allez pouvoir lui poser les questions qui vous préoccupent concernant les couchages, le lieu du logement, les équipements ou encore le calme…

C’est aussi l’occasion de demander quelles sont les choses (hors circuits touristiques) à ne pas manquer une fois sur place !

4. Prendre facilement les transports en commun

Que ce soit en arrivant à l’aéroport ou tout simplement lorsque vous prenez les transports en commun ou réservez un véhicule, vous allez être confronté à  une langue étrangère et à des mots qu’il vaudrait mieux connaître…

Salidas, alquiler, estación… Si vous ne comprenez pas ces mots, alors vous allez un peu ramer en arrivant et certainement adopter la technique du suiveur qui consiste (comme son nom l’indique) à suivre le mouvement des personnes qui nous entourent. Cette technique fonctionne parfois mais elle peut aussi rapidement vous mettre dans des situations délicates.

Prenons un exemple tout simple : ça y est, vous venez de débarquer en Espagne ! La chaleur se fait déjà ressentir à l’aéroport, vous n’avez qu’une seule envie : rejoindre votre logement, poser bagages et chausser vos tongs pour vous rendre à la plage.

Pour que cela se réalise, il vous faut alors prendre le bus. Oui mais lequel ? Lequel vous permet de rejoindre l’endroit où vous allez séjourner ?

Vous vous êtes renseigné avant votre départ, c’est le C4 direction Ciudad qu’il faut prendre. Oui seulement une fois votre valise récupérée, vous ne savez pas bien par où passer ni quelle sortie emprunter pour trouver ce fameux bus. C’est là que vos notions d’espagnol interviennent et vous sauvent ! Vous allez pouvoir demander à quelqu’un de vous indiquer le chemin à prendre et, si besoin, demander confirmation au chauffeur de bus pour savoir s’il va dans la direction souhaitée. Ouf !

5. Faire de belles rencontres

Vous êtes peut-être partis avec des amis ou de la famille qui souhaitent échanger avec les locaux ?

Le problème, si vous n’avez pas quelques bases en espagnol, c’est que vous allez passer à côté d’échanges riches et que vous vous sentirez peut-être frustré de ne pas pouvoir discuter avec l’ensemble du groupe.

Sans un peu d’espagnol dans la poche, vous allez tout simplement avoir le sentiment de ne pas être totalement maître de la situation. Les personnes qui ont des notions en espagnol auront un contact avec les locaux quand vous vous retrouverez à ne rien comprendre de ce qu’il se dit et à adopter un sourire de façade. Vous tiendrez la chandelle, comme on dit…

A l’inverse, si vos amis ne parlent pas un mot d’espagnol, vous pourriez devenir le sauveur des vacances : la personne sur laquelle tout le monde peut se reposer et qui pourra avec quelques notions d’espagnol se dépatouiller de certaines situations ou obtenir les bonnes adresses. Un héros, en quelque sorte ! 🙂


Vous l’aurez compris, apprendre un peu d’espagnol avant un voyage en Espagne, c’est se donner l’occasion d’apporter une autre dimension à ses vacances : échanger avec les locaux vous permettra d’obtenir les bonnes adresses, de pouvoir découvrir et comprendre leur culture, de trouver facilement votre chemin…

Les fiches vocabulaire, notamment celle dédiée aux vacances, pourront déjà vous aider à obtenir quelques mots utiles pour votre séjour et vous pourrez approfondir cet apprentissage en découvrant les notions abordées dans notre Formation Débutant Express :

Découvrir le programme de la Formation

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Hasta luego ! 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.