Halloween dans les différentes régions d’Espagne

Feliz Halloween

Le mois d’Octobre défile, l’automne s’installe, les jours raccourcissent et laissent place au début des fêtes de fin d’année.

Aux vacances de la Toussaint en France, mais aussi en Espagne, on passe en mode Halloween ! En France, Halloween rime avec la tournée des maisons par des enfants déguisés à la recherche de sucreries. En Espagne, la fête d’Halloween ne se déroule pas exactement de la même manière et, comme pour beaucoup de fêtes, chaque région a ses propres coutumes.

De façon globale, la façon de fêter Halloween en France et en Espagne se distingue par le fait que :

  • En France, Halloween est associé à une fête pour les enfants : ces derniers se rejoignent en groupe et vont sonner aux portes des maisons pour demander “des bonbons ou un sort”. En Espagne, la fête est davantage familiale : le 31 c’est toute la famille qui se déguise et se rejoint dans la rue pour célébrer ce moment en participant aux différentes activités proposées par la ville (concours de costumes, jeux pour enfants, spectacles, jeux gonflables, musiques…)
  • Aussi, en Espagne la fête ne se limite pas à la demande de bonbons : c’est toute la ville qui s’anime, les commerçants décorent leurs boutiques et proposent eux aussi des activités. Par exemple,  dans la majorité du pays : vous pouvez aller voir la pièce Don Juan Tenorio dans un théâtre, participer à des fêtes costumées, découvrir des sculptures et autres décorations de citrouilles.

En Espagne à Halloween, on retrouve vraiment les dimensions festive et de partage propres aux espagnols.

Dans cet article, nous vous présentons différentes manières de fêter la veille de la Toussaint en Andalousie, en Catalogne et en Galice.

Halloween en Andalousie

En Andalousie, il est de coutume d’éclairer les défunts. Chaque habitant se munit d’un récipient rempli d’eau et d’huile dans lequel ils y déposent les lumignons. Chaque bougie est “destinée” à un proche décédé, ce dans le but de l’éclairer et le guider dans la nuit du 31 octobre. On a une pensée particulière pour chaque personne partie, les lumignons sont déposés au cimetière ou sur les rebords des fenêtres pour illuminer la ville.

Halloween est célébré de manière positive, on dédie cette journée aux morts, on leur montre qu’on pense à eux, on partage un moment avec eux.

Illumination à Halloween en Andalousie

A Cadix, il y a la fête gastronomique d’Halloween : los Tosantos.

Le point central de cette fête se base sur le changement d’aspect des produits vendus sur les marchés locaux. A cette occasion, pas loin de 80 marchands s’installent aux marchés central & Virgen del Rosario et vont “déguiser” leurs produits. Cette fête est l’occasion de montrer ses talents artistiques mais également son humour en réalisant des caricatures de personnages célèbres. Pendant los Tosantos, des concours, des ateliers, des projections, des dégustations et des parades sont organisés pour déterminer quelles sont les meilleures présentations des produits de saison.

Pendant ces quelques jours, vous pouvez déguster des tosantos qui sont des spécialités créées spécialement pour et à partir des produits la période automnale/hivernale. Vous pourrez aussi découvrir d’autres mets, et notamment goûter aux Huesos de Santo (tubes de massepain remplis de crème pâtissière), aux buñuelos (petits pains farcis de confiture), au pan de Cadiz (pate à pain sucrée avec pâte d’amande), aux pestiños (beignets sucrés), ou encore à la dulce de membrillo (gelée de coing)/

A Cadix, la fête d’Halloween correspond avec l’arrivée des produits d’hiver mais aussi la fin de l’été car, oui, ici en Espagne on ne compte véritablement que deux saisons : l’été et l’hiver.

Halloween en Catalogne

En Catalogne à Halloween on fête la Castanyada (en castillan : Castañada) ! Comme à Cadiz, on célèbre l’entrée dans la seconde partie météorologique de l’année et cette fête est basée autour de la nourriture et du partage.

La Castanyada met à l’honneur les produits de saison et notamment les châtaignes. Lors de cette fête, on prépare un feu de joie dans lequel les fruits à coque seront grillés à la braise. Dans les rues de Barcelone notamment, vous croiserez les confiseurs de châtaignes (castañas), appelés castanyeros et casteñeras, qui vendent le fruit déjà grillé.

Châtaignes à Halloween en Espagne

Le 31 octobre pendant l’après-midi, on prépare le feu et, dans les maisons, c’est la préparation des pannellets qui est lancé. Ces bonbons à base de sucre, d’amandes et d’écorces de citron seront ensuite dévorés pendant la soirée d’Halloween. Pour accompagner ces différents mets, il est de coutume de boire du moscatelle, un vin qui vient du raisin muscat, de manger des fruits confits et des boniatos (patates douces).

Si la fête d’Halloween du pays Catalan s’organise autour d’un repas, elle s’accompagne également de nombreux événements organisés par des associations, de contes et de légendes. Parmi les contes les plus célèbres, celui-ci : la casteñera qui offrait des châtaignes aux enfants en sortant de l’école s’est un jour fait voler ses chataîgnes par une autre vendeuse. Les enfants sont restés fidèles à leur vendeuse préférée, la seconde casteñera s’excuse d’avoir volé les châtaignes et les deux vendeuses finissent par devenir amies et vendre toutes les deux les châtaignes.

Si le repas de la castanyada se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, la célébration de la châtaigne elle durera jusqu’en décembre.

En attendant de pouvoir vous rendre à Barcelone pour profiter de ces fruits, vous pouvez si vous le souhaitez en préparer chez vous au four ou sous forme de soupe en suivant notre recette en cliquant ici.

Halloween en Galice

En Galice, la fête d’Halloween a un côté mystique. En effet, cette région accorde une grande importance à la magie noire et aux sorcières particulièrement. Les festivités d’Halloween se déroulent en 3 jours. Le 31 octobre se déroule la fête Samaín, aussi appelée la fête des sorcières. Ensuite, le lendemain, c’est el Día de Todos los Santos (le jour de tous les saints, la Toussaint) et enfin, le 2 novembre a lieu el Día de los Muertos (le jour de morts).

Fête des sorcières à Halloween en Galice

Pendant les fêtes d’Halloween, il est de coutume de boire une queimada (boisson alcoolisée à partir de l’eau de vie locale, de café, de sucre, d’écorce de citron et servi dans un récipient en terre cuite appelé pote). La tradition veut que l’on se rassemble dans le noir pour mettre feu à la boisson et, lorsque les flammes illuminent l’obscurité, on déclare une formule “magique” galicienne appelée le esconxuro et qui évoque les sorcières.


Et vous, quel est le programme de votre 31 octobre ? Quelles sont les traditions de votre ville/pays ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.