Les questions en espagnol

Dans cette leçon de grammaire, vous allez apprendre à formuler des questions en espagnol, fermées ou ouvertes,  en utilisant les pronoms interrogatifs pertinents.

Savoir formuler et poser une question en espagnol est un point essentiel quand on apprend une langue étrangère. Nos premières phrases sont en réalité souvent des questions, on demande des précisions, des renseignements…

Apprendre à formuler des questions en espagnol pourra par exemple vous permettre : de demander votre chemin, de connaître l’heure, proposer ou demande de l’aide, faire connaissance avec quelqu’un, demander de répéter, demander la signification d’un mot…

Faire une question en espagnol c’est gérer sa forme à l’expression écrite mais aussi à l’expression orale. Car oui, il est aussi important d’avoir une bonne compréhension orale car l’apprentissage de l’espagnol doit s’effectuer comme celui de toute langue vivante. C’est à dire dans le but de parler aux hispanophones, qu’ils soient espagnols ou mexicains, il est important de savoir poser une question et de savoir la comprendre.

Former des questions en espagnol

Les questions fermées

Une question fermée est une question dont la réponse sera oui ou non (l’inverse donc du jeu ni oui ni non – si vous avez la référence).

En français, lorsqu’on formule une ou plusieurs questions fermées la structure couramment employée est la suivante : est-ce que. 

Le “problème” ? Il n’y a pas d’équivalent en espagnol.

Mais alors comment faire en pleine nuit d’insomnie pour demander :

Est-ce que tu dors ?

Dors-tu ? (si l’on vouvoie son conjoint)

Hé bien c’est tout simple ! En espagnol, les phrases sont formées de la façon la plus simple et directe possible.

Pour demander “est-ce que tu dors ?”, on dira alors tout simplement ¿Duermes? en espagnol, autrement dit “tu dors ?”.

Décomposons :

Pour formuler une question fermée, il suffit d’inverser la position du sujet et du verbe. Si le sujet est rendu par un pronom personnel (qu’il n’est pas clairement indiqué), il n’est pas obligatoire de le mettre.

Autrement dit, pour poser une question fermée il suffit d’ajouter un  point d’interrogation (ou plutôt deux en espagnol, nous vous expliquons cette particularité ci-après) à l’écrit ou de donner une autre intonation à notre phrase.

En espagnol, les règles de ponctuation obligent à placer les points d’interrogation et d’exclamation au début et à la fin de la phrase ou du segment de phrase sur lequel porte l’interrogation ou l’exclamation (¿Eres de España?).

PHRASE AFFIRMATIVE

QUESTION

TRADUCTION

María viene a la fiesta ¿Viene María a la fiesta? Est-ce que Marie vient à la fête ?
(vosotros) Tenéis hermanos ¿Tenéis (vosotros) hermanos? Avez-vous des frères ?

Vous constatez que le pronom personnel “vosotros” est entre parenthèse car, comme nous l’évoquions plus haut, il n’est pas utile de le préciser puisque la terminaison du verbe suggère que l’on parle de “vous”.

Les questions ouvertes

Les questions ouvertes sont des questions elles qui portent sur un élément particulier, une demande de précision.

Quand on apprend l’espagnol, c’est le niveau au dessus des questions fermées, on les pose généralement une fois qu’on maîtrise la formulation et la réponse aux questions fermées .

Les questions ouvertes sont donc accompagnées de différents pronoms interrogatifs en fonction de l’élément sur lequel porte l’interrogation.

Cómo ¿Cómo te llamas? Comment t’appelles-tu ?
Qué ¿Qué comes? Que manges-tu ?
Cuándo ¿Cuándo empiezan las vacaciones de verano? Quand commencent les vacances d’été?
Dónde ¿Dónde viven? habitent-ils ?
Por qué ¿Por qué estas triste? Pourquoi es-tu triste ?
Quién ¿Quién es tu novia? Qui est ta fiancée ?
Cuánto ¿Cuánto cuesta? Combien ça coûte ?
Cuál ¿Cuál camiseta vas a comprar? Quelle chemise vas-tu acheter ?

Tous les pronoms interrogatifs comportent un accent. L’accent est d’ailleurs important car il permet de différencier les mots entre-eux. Vous pouvez retrouver notre leçon dédiée à l’accentuation en espagnol en cliquant ici !

Par exemple :

Dónde est le pronom interrogatif qui veut dire “où” tandis que donde est un adverbe relatif au lieu. On dira “compraremos a una casa donde haya piscina” = on achètera une maison où il y a une piscine.

Cómo se traduit par “comment” mais, à l’écrit, si l’on n’oublie l’accent sur le premier o, votre interlocuteur comprendra : je mange = como, du verbe comer qui signifie manger.

Lorsqu’il s’agit d’interrogations indirectes, c’est-à-dire lorsque l’on va reporter une question, émettre un doute ou une incertitude, etc. il faut veiller à bien laisser l’accent sur le pronom interrogatif :

  • No sé cuánto cuesta à Je ne sais pas combien ça coûte à Combien ça coûte ?
  • Me pregunta qué haremos mañana à Il me demande ce que nous ferons demain? à Que ferons-nous demain?

Pour se rappeler où placer l’accent sur le pronom :

  • Les pronoms commençant par CU : accent sur le premier á
  • Les pronoms commençant par QU : accent sur le premier é
  • Pour tous les autres, l’accent est sur le premier ó

L’accord en genre et en nombre des pronoms interrogatifs

Contrairement au français où les pronoms interrogatifs sont invariables, il faut, en espagnol, faire attention à bien accorder en genre et en nombre les pronoms interrogatifs suivants :

Quién/Quiénes (accord en nombre) :

  • ¿Quién es tu padre?

Qui est ton père ?

  • ¿Quiénes son tus padres?

Qui sont tes parents?

Cuál/Cuáles (accord en nombre) :

  • ¿Cuál es tu asignatura favorita?

Quelle est ta matière préférée?

  • ¿Cuáles son tus asignaturas favoritas?

Quelles sont tes matières préférées?

 

Cuánto/Cuánta/Cuántos/Cuántas (accord en genre et nombres) :

  • ¿Cuánto tiempo tengo que esperar?

Combien de temps dois-je attendre?

  • ¿Cuántas personas viven contigo?

Combien de personnes vivent avec toi ?

Différence qué/cuál

L’espagnol est une langue riche, il existe parfois plusieurs mots pour désigner une seule et même mais en ajoutant quelques nuances.

Par exemple, les pronoms qué et cuál peuvent tous les deux se traduire par quel. Cependant les deux pronoms n’expriment pas exactement la même idée et il faut donc les employer distinctement.

Cuál

Il convient d’utiliser le pronom interrogatif cuál lorsque le sens de la phrase ou le contexte dans lequel elle se trouve exprime une notion de choix

  • ¿Cuál es tu asignatura favorita? (« Quelle est ta matière préférée ? » Implicitement, parmi toutes les matières que tu as à l’école, laquelle est-ce que tu préfères?)

Dans les cas suivants, cuál peut également signifier lequel/laquelle/lesquels/lesquelles

  • Pepsi o Coca-Cola ¿Cuál prefieres? -> Pepsi ou Coca-Cola, lequel tu préfères?
  • Estas dos camisetas me gustan. ¿Cuál vas a comprar? -> Ces deux t-shirts me plaisent, lequel est-ce que tu vas acheter?

Qué

Concernant qué il est utilisé lorsque l’on demande une définition ou une explication…

  • ¿Qué es un átomo?
  • ¿Qué haces esta noche?

… mais aussi devant des noms.

  • ¿Qué libro lees?
  • ¿Qué casa es la tuya?

En Amérique Latine, il est courant d’utiliser le pronom interrogatif cuál devant des noms

Exercice sur les questions

Testez vos connaissances sur les questions en espagnol en répondant à quelques questions !  

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.