Ne prononcez plus à la Française !

prononciation espagnole et française

L’une des erreurs les plus courantes lorsqu’on apprend une nouvelle langue est de prononcer les mots comme on le ferait dans sa langue maternelle. Attention : ceci est un très mauvais réflexe ! En apprenant l’espagnol, il faut apprendre aussi à se détacher de sa propre langue pour ne pas recréer les mêmes automatismes. Cela passe bien évidemment par la façon de prononcer.

Dans cet article découvrez pourquoi il est important de bien prononcer avec ces 2 exemples à l’oral mais aussi à l’écrit.

Pero VS Perro

chien

Le premier exemple qui me vient pour vous parler de l’importance de la prononciation dans l’apprentissage de l’espagnol est celui du mot pero.

En espagnol, pero signifie mais. L’utilisation de ce mot permet de créer l’opposition dans une phrase, d’indiquer une différence, une précision ou encore une objection. C’est d’ailleurs un des premiers mots que l’on apprend lorsqu’on commence à échanger en espagnol et que l’on souhaite donner son avis.

Le problème c’est que si ce mot est mal prononcé, il peut dire tout autre chose ou même ne rien dit :

  • Pero (prononcé à la française) ne veut rien dire en espagnol

Si l’on prononce à la française, avec le -r prononcé “ré”, on obtient en fait le mot “pejo” qui n’a aucune signification en espagnol.

Le -r prononcé à la française correspond en fait à la prononciation de la lettre -j en espagnol. En espagnol, le son de la lettre -j vient de la gorge, contrairement au son -r qui vient de la bouche.

  • Pero = Mais

Si l’on prononce à l’espagnol, c’est-à-dire en faisant vibrer la langue dans la bouche pour obtenir le son du -r roulé, on évoque le mot pero qui veut dire mais. Attention, lorsqu’on maitrise la prononciation du -r espagnol à ne pas tomber dans l’excès ou, au contraire, à ne pas assez marquer le -r qui pourrait alors passer pour la prononciation d’un -l.

Vous pouvez d’ailleurs vous entraîner à prononcer le -r avec des mots dont c’est la première lettre comme Real en suivant ces étapes :

    • Ajoutez un -t devant Real puis prononcez : Treal
    • Le fait d’ajouter un T va vous permettre d’entraîner votre langue à bien se placer pour prononcer le -r
    • Essayez ensuite de prononcer à la suite les mots suivants : treal real
  • Perro = Chien

Pour dire “chien” en espagnol il faudra prononcer le double -r avec plus d’insistance. On va prendre plus de temps dans la prononciation pour marquer et accentuer le double -r.

En espagnol, il y a de véritables nuances dans la prononciation qui font que deux mots quasiment similaires à l’écrit mais ont une signification totalement différentes

Ecrire le son b : B ou V

stylo cahier

Il arrive aussi que la prononciation induise en erreur lorsqu’on passe de l’oral à l’écrit.

En espagnol, les lettres -v et -b se prononcent de la même manière : pas besoin d’essayer de les distinguer. Il faudra donc faire attention à ne pas écrire les sons “b” automatiquement comme on le ferait en français, c’est-à-dire avec la lettre b !

Voici quelques conseils pour différencier les deux lettres et écrire les mots qui ont la sonorité “b” de la bonne façon

Pour les verbes en -ir

Les verbes qui se terminent en -ir, et font donc partie du 3ème groupe, s’écrivent toujours (ou presque) avec la lettre b.

Les trois exceptions sont les verbes suivants :

Vivir = Vivre

Servir = Servir

Hervir =  Faire bouillir

Tous les autres verbes du troisième groupe s’écrivent avec la lettre b :

Abrir = Ouvrir

Escribir = Ecrire

Cubrir = Couvrir

Prohibir = Interdir

Devant les lettres r ou l

L’un des astuces pour savoir si l’on doit écrire -b ou -v est est un point de repère grâce aux lettres -r et -l.

Devant ces lettres, on écrit toujours le son “b” avec la lettre -b.

Par exemple :

Blanco = blanc

Burlar = Contourner

Afable = aimable

Palabra = mot

Broma = blague

Pour les verbes du premier groupe à l’imparfait

Si le verbe se termine par -ar, c’est alors qu’il appartient au premier groupe !

Dès que vous repérer un verbe possédant cette terminaison alors vous saurez qu’à l’imparfait les sonorités “b” s’écrivent avec la lettre -b.

Exemple :

Escuchar = écouter > escuchaba, escuchabas, escuchaba, escuchábamos, escuchabais, escuchaban

Hablar = parler > hablaba, hablabas, hablaba, hablábamos, hablabais, hablaban

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.