L’apocope en espagnol

L’apocope désigne la suppression de la dernière lettre ou de la dernière syllabe d’un mot pour des raisons phonétiques.

En fonction de la nature du mot et de sa position par rapport aux autres mots dans la phrase, on devra  faire ou pas une apocope. Dans tous les cas, il faut toujours prendre en considération le mot qui suit.

On retrouve l’apocope dans les cas ci-dessous :

La suppression du o devant les noms masculins et singuliers

Voici la liste des mots qui perdent leur o final lorsque celui-ci se trouve devant un nom masculin et singulier :

  • Primero –> Primer : El primer hombre se llama Juan
  • Tercero –> Tercer : El tercer equipo ha perdido.
  • Postrero (Dernier) –> Postrer : El postrer libro de la trilogía no me gusta

Si on utilise les ordinaux primero et tercero en tant que nom et pas en tant qu’adjectif (Le premier s’appelle Jean), il n’y a pas d’apocope puisqu’ils ne sont pas suivis d’un nom : El primero se llama Juan.

  • Malo –> Mal : Hace mal tiempo
  • Bueno –> Buen : Hace buen tiempo
  • Alguno –> Algún : Lo he visto en algún lugar
  • Ninguno –> Ningún : No oío ningún ruido

Lorsqu’il y a apocope pour ces deux mots, il faut bien veiller à mettre l’accent sur le ú afin de garder l’accentuation de base du mot.

  • Uno –> un : Un libro

Si on utilise le partitif uno sans préciser le nom auquel il se réfère il n’y pas d’apocope : Tienes un hermano ? Si, tengo uno.

Apocope devant un nom masculin OU féminin singulier

  • Grande –> Gran : Un gran cantante. Il existe une nuance de sens en espagnol lorsque l’adjectif grande se trouve devant et derrière le nom. Lorsqu’il est devant le nom, il est possible que grande ne se réfère pas à la taille mais plutôt au fait que quelque chose soit important ou notable (un gran escritor). Directement après le nom, on se réfère plutôt en général à la taille (un pantalón grande)
  • Cualquiera (N’importe quel) –> Cualquier : Cualquier persona puede venir. Attention si cualquiera est au pluriel (cualquieras) ou placé après le nom auquel il se réfère, il n’y a pas d’apocope : un pantalón cualquiera.

Le cas de CIENTO

Ciento placé devant un nom devient cien : cien personas vienen a la fiesta.
Lorsqu’il est placé devant un nombre, il y a deux possibilités :

  • Soit ciento est utilisé pour multiplier le nombre devant lequel il se trouve : Más de cien mil personas viven en Toulouse. ( Il y a 100 000 personnes soit 100 × 1000). Dans ce cas il y a apocope.
  • Soit ciento est associé à un autre nombre pour en former un autre : La mujer más vieja del mundo tiene ciento veinte años. (Elle a 120 ans et non 100 × 20 ans). Dans ce cas, il n’y a pas apocope.

Attention !!! Contrairement a uno, il faut faire l’apocope de ciento même lorsque le nom est sous-entendu : somos cien.

Les adverbes

Les deux adverbes tanto et cuanto subissent une modification lorsqu’ils sont suivis :

  • D’un autre adverbe
  • D’un adjectif
  • D’une préposition

Tanto–> Tan : No es tan importante (ce n’est pas si important)
Cuanto –> Cuan : No sé cuan dificil es el examen (je ne sais pas à quel point l’examen est difficile)

L’adverbe recientemente devient recién seulement lorsqu’il est placé devant un participe passé : recién nacidos

Le cas de SANTO

Santo (Saint) devient San devant le nom d’un saint.

  • San Pedro
  • San Juan

Devant le nom d’une sainte ou lorsque le nom du saint commence par la syllabe TO ou DO il n’y a pas de modification :

  • Santa Justa
  • Santo Domingo
  • ….

Exercice sur l’apocope

Testez vos connaissances sur l'apocope en espagnol en répondant à quelques questions !