Une nouvelle année pour apprendre l’espagnol !

Fêtes de Noël en Espagne

Ça y est, 2020 a pointé le bout de son nez. Nous entrons dans une nouvelle année, et quoi de mieux qu’un début d’année pour prendre de bonnes résolutions ?

C’est vrai, le début d’année nous donne souvent un regain d’énergie et de volonté pour nous investir dans des projets qui nous tiennent à cœur, alors il faut saisir cette opportunité.

Vous voulez apprendre l’espagnol ? Profitez de cet élan de motivation et commencez dès aujourd’hui.

Allez, on vous aide ! Votre objectif pour cette semaine : apprendre à utiliser toutes les expressions utilisées à ce moment de l’année pour souhaiter « une bonne année », de « meilleurs vœux », de la joie, la santé, de l’amour… mais aussi comprendre comment les Espagnols célèbrent l’arrivée d’une nouvelle année.

Repas de fêtes

Vous ne le savez peut-être pas mais les Espagnols ont une tradition bien a eu pour célébrer la nouvelle année. En lisant le titre, vous l’avez compris, la coutume a un rapport avec la nourriture.

On vous en parlait déjà dans l’article sur les habitudes de vie et de consommation des Espagnols, même si nous sommes voisins, nos repas et notre manière de manger différent sur certains points.

Au moment des fêtes en France, certains aliments sont particulièrement présents : foie gras, dinde, huîtres, bûche, pain d’épices, fruits exotiques…

En Espagne aussi on retrouve au centre du repas des viandes comme la dinde ou l’agneau.

Turrón espagnol

Côté dessert, c’est le fameux turrón qui est roi. Cette confiserie typique espagnole à base de miel et d’amandes ressemble à s’y méprendre au nougat de Montélimar. Si les ingrédients qui les composent sont similaires, la composition n’est pas la même :

  • Le nougat respecte strictement le dosage suivant : 30% d’amandes (ou 28% d’amandes et 2% de pistaches), 25% de miel (dont 2% de miel de lavande).
  • Le turrón, comme pour la recette de la paella, laisse place à la créativité de chaque communauté d’Espagne. A Alicante, par exemple, il existe un label qui garantit une composition d’au moins 46% d’amandes ou de noisettes pour la catégorie extra et 60% pour la catégorie suprême. De manière générale, on se rapporte souvent à la proportion d’amandes pour juger de la qualité de cette douceur. Le turrón, contrairement au nougat, est la gourmandise préférée des Espagnols.

Les fêtes de fin d’année en Espagne : 9 moments clés

En Espagne, comme à bien d’autres moments dans l’année, les fêtes de fin d’année commencent assez tôt, dès la mi-décembre, et se poursuivent jusqu’au 6 janvier, jour des rois.

Quelques jours avant Noël, les foyers espagnols mettent en place la crèche. Ils font aussi des provisions en friandises et vins pour régaler les éventuels visiteurs à cette période de l’année.

Le 22 décembre c’est el sorteo de Navidad : la loterie de Noël. C’est une date très attendue par les Espagnols qui sont de grands joueurs : ils participent quasiment tous à ce tirage. On peut acheter des billets portants déjà les numéros un peu partout : au travail, à l’école, dans des associations, sur internet… La particularité de cette tombola géante est qu’il n’y a pas un seul gagnant mais plusieurs ! C’est un événement très attendu : le tirage est retransmis à la télévision, on peut y voir des enfants annoncer en chantant les numéros gagnants.

Le 24 décembre, c’est le jour de la Nochebuena. Ce soir-là, traditionnellement avant de passer au dîner, les enfants fredonnent des chants traditionnels de Noël et vont de maison en maison pour demander des offrandes : ce sont los villancicos. Après le repas, les familles se rendent à la Messe de Noël, aussi appelée Messe du Coq : Misa del Gallo.

Le jour suivant, le 25 décembre, c’est Noël. Les familles se réunissent mais ce n’est pas la date la plus importante des fêtes de fin d’année. Certaines familles offrent des cadeaux ce jour-là mais, généralement, c’est à l’arrivée des Rois Mages en Janvier que l’on reçoit les cadeaux.

Le 28 décembre, El día de los Santos Inocentes, c’est une sorte de poisson d’avril espagnol. Les Espagnols profitent de ce jour pour se faire des blagues en tous genres comme placer un petit personnage dans le dos d’une personne. Ce jour fait en fait référence à la Bible et au massacre des petits innocents ordonné par le roi Hérode.

Enfin le 31 décembre, la Nochevieja, est le jour où l’on célèbre le passage à une nouvelle année. Souvent, la fête se déroule en deux temps :

  • D’abord on passe le dîner en famille. Un peu avant minuit, on allume la télévision pour suivre le décompte et chacun prépare douze raisins (pelés et sans pépins) qu’il va ensuite manger.
  • Le décompte à minuit se fait sur les douze coups de la cloche : à chaque son de cloche on mange, un par un, les douze raisins préparés. Comme à leur habitude, les Espagnols célèbrent souvent cette fête directement dans la rue pour la partager ensemble.

Mais pourquoi avaler des raisins ? N’y voyez rien de religieux ou culturel, l’origine de cette tradition s’explique dans un excès de raisin ; un peu à l’image du Beaujolais en France. Des viticulteurs près d’Alicante ne voulant pas jeter le surplus de raisins ont eu l’idée de répartir le surplus de raisins. Ce sont les raisins de la chance : las uvas de la suerte.

Le lendemain, le 1er janvier, c’est le jour de l’An. Les Espagnols se réunissent pour partager un repas. Encore !

La période des festivités de fin (et début) d’année s’achève en janvier avec l’arrivée des Rois Mages.

Les Rois Mages en Espagne

Le 5 janvier, les Espagnols descendent de nouveau dans la rue pour célébrer l’arrivée des Rois Mages. Los Reyes Magos défilent sur des chars dans les villes et on distribue des bonbons aux enfants un peu comme pour la Saint Nicolas dans l’Est de la France. Ce défilé s’appelle la cabalgata. Chaque enfant peut choisir son Mage préféré entre Melchior, Gaspard et Balthazar ; on dit que c’est généralement Balthazar le préféré car c’est celui qui offrirait le plus de cadeaux.

Après le défilé, les enfants préparent leurs chaussons pour recevoir leurs cadeaux et doivent aller se coucher rapidement car les Rois viendront pendant la nuit.

Le spectacle se termine donc avec les cadeaux apportés par les Rois Mages le 6 janvier, jour férié en Espagne. Les enfants se lèvent tôt, vers 6 ou 7 heures du matin, pour voir s’ils ont reçu des cadeaux. Si les enfants ont été gentils alors ils auront des cadeaux, dans le cas contraire c’est du charbon qu’ils recevront.

Cette journée est aussi l’occasion de se retrouver en famille pour manger la couronne des rois, appelée roscón de reyes. La couronne est en fait une brioche parfumée à la fleur d’oranger et aux zestes d’agrumes (comme beaucoup d’autres desserts espagnols) et décorée avec des fruits confits.

Comme en France au moment de l’Epiphanie avec la galette des rois, à l’intérieur de la couronne se cache une fève : la personne qui a la chance de la trouver devient alors roi ou reine ; à l’inverse, celui qui tombe sur le haricot devra acheter la couronne l’an prochain.

Le 6 janvier sonne donc la fin des festivités de Noël en Espagne.

 

Les expressions à retenir

Voici donc un concentré des expressions et autre vocabulaire qui pourront vous servir aux moments des fêtes de fin d’année en Espagne :

Celebrar = Célébrer

Desear = Souhaiter

Fiestas navideñas = Fêtes de fin d’année

Felices fiestas = Bonnes fêtes

Feliz Nochebuena = Bon Réveillon de Noël

Nochebuena = Réveillon de Noël

Misa del Gallo = Messe du coq (Messe de Noël)

Villancicos = Chants traditionnels de Noël

Arbol navideño = Arbre de Noël

El belén de Navidad = La crèche de Noël

Navidad = Noël

Papá Noel = Père Noël

Feliz Navidad = Joyeux Noël

Prospero año = Année prospère

Felicidad = Bonheur

Nochevieja = Réveillon du Nouvel An

Feliz Nochevieja = Bon Réveillon du jour de l’an

Feliz año = Bonne année

Las doce campanas = Les douze coups de cloche

El día del Año Nuevo = Le jour de l’An

Mejores deseos = Meilleurs vœux

Los Reyes Magos = Les Rois Mages

Dejar los regalos = Laisser les cadeaux

Carbón = Charbon

Caramelos = bonbons

Desfile = Défilé

Canción = Chanson

El roscón de reyes = La couronne des rois

Tocar = Obtenir

Figura = Fève

Haba = Haricot

On dira, par exemple :

Te deseo felices fiestas navideñas = Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

Les deseamos una feliz Navidad y un próspero año nuevo = On vous souhaite un joyeux Noël et une bonne année

Santa Claus llegó a la ciudad = Père Noël arrive en ville


Cet article vous a donné envie de célébrer les fêtes de Noël à l’espagnol ? Il ne vous reste plus maintenant qu’à souhaiter une bonne année à vos proches… En español, por supuesto!

En attendant, on vous laisse en musique avec ce chant de Noël (très entêtant) :

4 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.